Défendre vos Services publics pour votre avenir et celui de vos enfants

Nous vous invitons à lire la tribune de Luc Carvounas, Député du Val-de-Marne en lien avec son intervention à l’Assemblée Nationale le 10 octobre 2017.

Pour visionner la vidéo de son intervention : LIEN

Défendre vos Services publics pour votre avenir et celui de vos enfants

Avec les récentes mesures gouvernementales, les salariés du public deviennent la variable d’ajustement du budget de l’État.
Les attaques contre les fonctionnaires s’expriment ainsi au travers de mesures brutales comme :
• Le gel du point d’indice (et les salaires)
• La suppression de 120 000 postes
• Le rétablissement du jour de carence
• Pas de compensation de la hausse de la CSG
C’est inacceptable.
Nous sommes gouvernés par des hauts fonctionnaires qui ne savent rien de la réalité du terrain, qui méconnaissent le rôle tenu par les agents dans une commune comme la nôtre. La seule logique qui guide leurs décisions est uniquement comptable et financière.
Nous savons pourtant que le service public est le patrimoine de ceux qui n’en ont pas. Les services publics, c’est l’égalité républicaine ; les services publics, c’est les mêmes chances offertes pour tous nos enfants ; les services publics, c’est votre bien commun.
Respecter nos fonctionnaires aujourd’hui, c’est renforcer nos services publics demain.
Pourtant, le gel du point d’indice va faire mécaniquement baisser le pouvoir d’achat des agents de la ville d’Alfortville. La suppression de 120 000 postes va principalement se faire sur le dos des villes comme la nôtre au travers des baisses massives de dotations (13 milliards). Le jour de carence relève simplement de la mesquinerie et tend à insinuer que les agents, à Alfortville, useraient du système pour ne pas travailler, c’est scandaleux. Quant à la hausse de la CSG, elle ne sera pas compensée pour nos agents puisqu’ils ne peuvent pas bénéficier de la suppression de la cotisation chômage.
Avec le Maire d’Alfortville Michel Gerchinovitz, nous refusons tout net de nous inscrire dans cette vision de dénigrement qui vise à culpabiliser les agents de la Ville qui font un travail remarquable.
Pour la défense de nos services publics et de vos acquis, et parce que nous souhaitons protéger nos agents, nous soutenons le mouvement de grève prévu le 10 octobre prochain à l’appel de la CFDT, de la CFE-CGC, de la CFTC, de la CGT, de FA, de FO, de la FSU, de l’UNSA et de Solidaires de la fonction publique. À ce titre, les services de la Mairie d’Alfortville sont fermés le 10 octobre.
Je sais que cette mobilisation demande à chacune et à chacun de s’organiser exceptionnellement suite à la fermeture de nos services ; mais sachez que c’est parce que nous voulons continuer à vous assurer un service public accessible à tous et de grande qualité que nous soutenons cette mobilisation légitime.
Ce mouvement vise donc à défendre vos services publics pour votre avenir et celui de vos enfants.
Luc Carvounas